Go to page

Bibliographic Metadata

Restriction-Information
 The document is publicly available on the WWW
Links
Abstract (French)

À Cologne, au XVe siècle, la question de l’usure a développé une dynamique

particulière parce qu’elle se trouvait à l’interface entre les revendications

politico-religieuses du seigneur de la ville et les besoins politicoreligieux

de la commune. L’enjeu des débats n’était cependant pas une

question de religion ou de politique, mais plutôt la capacité à décider de

l’appartenance d’une personne à la communauté, qui découlait des accusations

d’usures. Ainsi ces revendications concurrentielles du seigneur de

la ville et de la commune étaient donc principalement de nature sociale et

s’appuyaient sur les structures de socialisation prémodernes dans laquelle

les communautés, si elles en avaient le pouvoir, cherchaient à régir tous

les aspects de la vie de leurs membres. Cette discussion entre la ville et

l’évêque a développé une dynamique qui a contribué de manière décisive

au développement du concept de « commune » comme autorité responsable

pour tous les domaines de la vie sociale et privée des habitants.